Page initiale   Page précédente   Page suivante   Index  

Écologie

Jubaea chilensis (Mall.) Baill. (Photo E. Imbellone)

 

Les palmiers, à l'interieur de leur aire géographique, vivent dans les milieux les plus divers (des forêts tropicales aux marais de mangroves, des bois de haute-montagne aux déserts) et les facteurs climatiques qui influencent leur développement sont variés. Les plus importants à considérer sont la température, l'humidité de l'air, la disponibilité en eau, la lumière et le type de substrat. Dans les régions à climat tropical et subtropical, où la température et l'humidité atmosphérique sont très élevées, les palmiers représentent un composant important et remarquable de la végétation.