Page initiale   Page précedénte   Page suivante   Index  

Les inflorescences

 Erythea armata S. Wats. (Piazza Roma, Catane. Photo P. Pavone)

Les inflorescences sont grandes et ramifiées, habituellement constituées de panicules racémeuses ou d'épis, quelquefois en forme de spadice, enveloppées et protegées par une ou plusieures bractées, dites spathes, de consistance coriace ou ligneuse et qui, avec l'accroissement de l'inflorescence, restent localisées à la base.

Les inflorescences se développent habituellement parmi les feuilles, parfois au-dessus ou au-dessous de celles-ci. Elles peuvent être isolées ou multiples. Chez quelques palmiers grimpants, comme le Calamus, l'inflorescence peut se transformer en un organe allongé, semblable à un fouet muni d'épines recourbées vers le bas, alors appelé fléau et qui a la fonction de favoriser l'ancrage de la plante.