Page initiale   Page précédente   Page suivante   Index  

La répartition actuelle

Palmiers fossilisés retrouvés à Vegroni (Musée Civique d'Histoire Naturelle, Vérone. Photo P.Pavone)

 

La répartition actuelle des palmiers dont les restes fossilisés les plus anciens remontent au Crétacé (il y a environ 100 millions d'années), résulte de facteurs divers: d'une part la séparation des continents Laurasie et Gondwana, avec l'apparition de nouveaux genres et espèces dans les diverses parties du monde; d'autre part, la modalité de dispersion des graines, généralement lourdes et donc difficilement transportables; et finalement, la faible résistance des palmiers aux basses températures, qui les lient aux zones tropicales et subtropicales jusqu'aux alentours de 3000 m d'altitude.