Emilio Chiovenda

(1871 - 1941)

Diplomé en Sciences Naturelles à Rome, il se consacra à l'étude de la flore italienne et, en outre, de manière plus approfondie, à celle de l'Afrique orientale (Erythrée et Somalie), du Ruwenzori et d'autres régions du continent africain.

Ses recherches sur la flore africaine se concrétisèrent sous la forme de diverses publications et par sa collaboration avec R. Pirotta pour la rédaction de la "Flora della Colonia Eritrea" (1903). Il étudia également les utilisations de nombreuses espèces végétales indigènes dans l'alimentation, dans l'industrie ou à but médical.

Durant sa vie à Catane, il s'intéressa à la flore locale publiant une note sur chaque plante de la Sicile, parmi lesquelles une nouvelle espèce hybride de Carex qu'il dédia à Tornabene (Carex tornabenii Chiovenda = Carex distans L. x Carex extensa Good.).

Il débuta aussi une révision de l’Herbier Tornabene comme en témoigne chaque annotation manuscrite reliée aux feuilles d'Herbier.


Index   Qu'est-ce qu'un Herbier ?   L'évolution historique des herbiers  Comment se prépare un herbier   L'Herbier du Département de Botanique