Brêve histoire de l'Herbier Cupani

L'histoire de cet herbier, formé de deux volumes, est plutôt complexe et il n'a été possible de la reconstituer que récemment.

Des documents trouvés, un volume a été remis, en 1912 par la Bibliothèque Centrale de l'Université à l'Institut de Botanique en la personne du Directeur, le Professeur Luigi Buscalioni, qui en avait fait la demande officielle comme il apparait dans le procès-verbal de consigne

L'autre volume, en revanche, fut acquis par le Directeur de l'Institut Emilio Chiovenda, qui dans une note faite au crayon de couleur, à même le volume, indiquait:

"Cet herbier séché de C.F. Cupani provient de la bibliothèque du Docteur Chanoine Salvatore Portal sacristain de Biancavilla et fut acquis par moi-même le 9.III.1927 à la librairie Tirelli de Catane".

Le volume, donc, appartient à Portal, amateur de Botanique relativement connu et propriétaire d'un richissime jardin botanique à Biancavilla. Le même Portal indique dans son écrit publié en 1836 dans le Giornale di Scienze, Lettere ed Arti per la Sicilia" nº240, intitulé "Cenni sopra la virtù medica delle mandorle, della Celidonia maggiore e del Crescione acquatico", que l'herbier Cupani lui vient de son père Antonio Portal, arômateur, qui l'acquit à Palerme chez l'apothicaire Don Giuseppe Chiarelli. Par la suite l'herbier passa à la librairie Tirelli où il dû être trouvé par chiovenda qui en fit l'acquisition.

 

Index   Qu'est-ce qu'un Herbier ?   L'évolution historique des herbiers  Comment se prépare un herbier   L'Herbier du Département de Botanique