Francesco Tornabene Roccaforte

(1813 - 1897)

 

Tornabene, moine de l'Abbaye du Mont Cassin, débuta ses études de botanique auprès de la fameuse bibliothèque du Monastère Bénédictin de San Nicolò l’Arena et dans le jardin de celui-ci.

Dans ce Monastère, il prit la charge de bibliothècaire, publiant une contribution sur le patrimoine livresque des Bénédictins, et ensuite de Prieur.

Son activité scientifique s'est dirigée surtout vers les disciplines botaniques et agraires. En 1840, il devient titulaire de la Chaire de Botanique qu'il conserva pendant plus de 50 ans.

Il fut l'auteur de diverses publications sur la flore locale, parmi lesquels se distinguent la Flora Sicula (1887) et les quatre volumes de la Flora Aetnea (1889-1892). Rappelons-nous, en outre, les "Ricerche sulla flora fossile etnea" (1859) et le "Saggio di geografia botanica della Sicilia" (1846). Pareillement, l'intérêt consacré à chacun des aspects appliqués dans le domaine agronomique, en particulier sur la culture du coton et des oponces.

Il fut également pendant plusieurs années Secrétaire Général de l' "Accademia Gioenia di Scienze Naturali" de Catane.

Page suivante


Index   Qu'est-ce qu'un Herbier ?   L'évolution historique des herbiers  Comment se prépare un herbier   L'Herbier du Département de Botanique