COMMENT SE PREPARE UN HERBIER

L'IDENTIFICATION

 

Une fois l'échantillon définitivement fixé à la feuille d'herbier, la plante doit être classifiée, même s'il serait préférable d'effectuer ce travail sur le matériau frais, en déterminant dans l'ordre, la famille d'appartenance, le genre et l'espèce. Cette dernière est la phase la plus importante et la plus complexe de par la difficulté de distinction des exemplaires appartenants à des espèces d'aspects, parfois très similaires.

En général, on a recours à des tests spécifiques sur la flore du territoire qui, au moyen d'un système de clès dichotomiques, permettent l'identification des exemplaires, en fournissant également une iconographie détaillée.

Pour examiner plus en détails les échantillons, on peut aussi utiliser une loupe d'agrandissement ou, mieux un stéréomicroscope; pour soulever une quelconque partie de la plante ou pour prendre de petits fragments à examiner séparément, on peut utiliser des aiguilles ou des pincettes très fines avec des pointes droites. Naturellement, l'échantillon doit être manipuler avec beaucoup de précautions pour éviter de l'endommager, en considérant qu'avec le séchage il est devenu très fragile.

Page suivante

 

Index   Qu'est-ce qu'un Herbier ?   L'évolution historique des herbiers  Comment se prépare un herbier   L'Herbier du Département de Botanique