LES LOCAUX

Une salle des Herbiers de l'Université de Florence (Herbarium Universitatis Florentinae)

Pour le bon fonctionnement d'un Herbier, les locaux devraient être divisé en 2 zones:

- la première subdivisée en 3 aires: une pour le séchage, une pour le montage des échantillons séchés et une pour l'identification, l'étiquetage et la réunion des espèces;

- la seconde subdivisée en 2 aires: une pour la conservation des échantillons séchés et stérilisés en attendant la mise en perce et l'identification et une pour les récoltes déjà déterminées et définitivement cataloguées.

Les deux zones devraient être reliées par un local dans lequel la stérilisation des échantillons, avant que ceux-ci ne rejoignent leur emplacement définitif en milieu relativement stérile.

Il est d'une importance fondamentale que la température et l'humidité des locaux soient contrôlée, car des milieux non appropriés favorisent le développement et la diffusion de parasites responsables de l'infestation des échantillons.

Page suivante

 

Index   Qu'est-ce qu'un Herbier ?   L'évolution historique des herbiers  Comment se prépare un herbier   L'Herbier du Département de Botanique