AccueilProjetBiodiversitéConservationLégislationBanqueLiens

Aire réservéeNouvellesForumContacts
PROJET
Présentation
Le projet
Partenaires
Le territoire
Objectifs
Retombées sociales
Conclusions
 
METHODOLOGIE
Habitats et taxons étudiés
  Identification et caractérisation
  Récolte et sélection des semences
  Traitement du matériel
  Déshydratation
Conditionnement et stockage
  Protocoles de germination
   
Bibliographie
 
Présentation


Au cours des dernières décennies, la réduction de l’étendue de plusieurs écosystèmes naturels suite aux effets des activités humaines et du changement climatique associé, a conduit d’une part, à la réduction de la diversité biologique en provoquant l’extinction de plusieurs espèces, et d’autre part, à la perte de variabilité génétique intraspécifique qui permet aux espèces de s’adapter aux modifications du milieu, aux variations climatiques globales, aux nouveaux organismes pathogènes, etc.

Dans le bassin Méditerranéen, où se concentre actuellement la plus grande biodiversité en Europe, la menace environnementale prend une dimension particulière car les conditions bioclimatiques limitantes font que les systèmes naturels soient fragiles et de régénération lente. De plus, le processus antique et intense d’humanisation du territoire, surtout au niveau des zones côtières, a conduit à la fragmentation de ces systèmes naturels et à l’apparition d’importants processus de dégradation, deux phénomènes qui affectent gravement la richesse du patrimoine de naturel. Cette situation s’est encore aggravée récemment par le développement du tourisme rural, parfois responsable de la détérioration d’espaces naturels jusqu’à présent considérés inaltérés. Etant donné la complexité et la dimension géographique de ces phénomènes, il importe de ne pas se limiter à des interventions au niveau régional, mais au contraire, de considérer des actions conduites en complète collaboration sur l’ensemble du bassin.




Face à cette inquiétude généralisée de dégradation de la biodiversité, le projet européen GENMEDOC défend la nécessité d’adopter, sur l’ensemble du bassin, des directives communes de gestion et de conservation du matériel génétique de la flore des régions méditerranéennes.
Le projet GENMEDOC, cofinancé par l’Union Européenne, s’inscrit parmi les initiatives qui visent à la conservation et la mise en valeur de la biodiversité, une des priorités environnementales européenne. Celle-ci figure comme un des axes prioritaires du programme communautaire INTERREG IIIB MEDOCC qui soutient des projets visant la coopération transnationale dans le domaine du développement territorial des pays de la Méditerranée occidentale.
La valorisation, la protection et la gestion du patrimoine naturel figurent au coeur de cet axe qui inclut le développement de réseaux écologiques européens (support à NATURA2000).

Sources:
Fiche projet GENMEDOC. Appel à proposition 2003-2004 Programme INTERREG IIIB MEDOCC -
Caratterizzazione e valorizzazione delle risorse genetiche vegetali, animali e microbiche: Inquadramento del problema - link

 
  @ 2005 Made by Mediaetna | Credits