Front - Index - First - Previous - Next - Last


Lobivia famatimensis Br. & R.


Ceci est rendu possible grâce au climat plutôt doux qui permet de compenser le manque de serres.

En raison de leur forme originale et de leur structure, les plantes grasses représentent une attraction majeure du Jardin aussi bien d'un point de vue didactique qu'esthétique.

Ce fut Tornabene lui-même qui commença cette collection. En fait, certains spécimens de différentes familles actuellement représentées dans le Jardin tels que l'Aizoacee, le Crassulacee, le Cactacee, etc, proviennent d'une liste qu'il élabora en 1887.

La collection fut enrichie de 4000 nouveaux spécimens en 1963, après l'acquisition de celle de C. Di Stefano; d'autres spécimens ont été récemment ajoutés grâce au don du Dr. Ceasre Gasperini.

Aujourd'hui, d'après une estimation approximative, la collection des succulentes rassemble environ 2000 espèces, principalement des Cactacee, Agavacee, Euforbiacee, etc.